Prix Bédéïs Causa 2000- Meilleur BD québ.

prix BD Québec 1999-Album professionnel

1930.

Une mégapole américaine: Memoria. Benjamin Blake est chauffeur de taxi. Il connaît sa ville jusque dans le moindre dédale. Il pense la connaître…

Une cliente paranoïaque, une valise oubliée sur sa banquette arrière et voilà que sa petite vie bascule dans un délire cauchemardesque. Il y a des vérités qu'il vaut mieux ne jamais savoir.

Benjamin et ses concitoyens ne sont en fait que de simples créatures informatiques peuplant une cité virtuelle. Les vacanciers du 21ème siècle viennent y revivre la frénésie des années folles et assouvir leur désirs les plus inavouables. L'univers dans lequel ils sont plongés est entièrement synthétisé grâce au plasmide cybernétique, un liquide intelligent mis au point en ce début de millénaire. Benjamin n'est donc qu'un figurant de ce formidable parc d'amusement, un jouet intelligent au service de ces touristes virtuels, un jouet étonnamment intelligent, peut-être trop…

 

Jean-Paul Eid et Claude Paiement développent un scénario hors du commun et relativement complexe. Ils nous plongent dans un univers virtuel où c'est "l'inexistence qui est le fondement même de la réalité". Le suspens et les rebondissements sont légions dans cette narration menée à cent à l'heure qui ne nous laisse aucun moment de répit.

Une illustration qui met tout de suite dans l'ambiance en instaurant un climat oppressant et inquiétant. L'utilisation habile des éclairages parachève cette ambiance noire à souhait.Cet ouvrage ravira les amateurs d'étrange et de science-fiction.

Clair de Bulles- 2005

La BD nouvelle est là ! À la lecture de cet ouvrage, c'est ce que l'on peut affirmer avec du vibrato dans la voix. Savourons la ! Le vent vient de tourner dans le petit monde nombriliste de la bande dessinée québécoise : on reste interloqué par la sobriété et la classe de la maquette de la couverture, par la qualité de ses illustrations. (…) Mais la cerise sur le sundae, c'est le scénario.

Ici - novembre 1999

Dans Le Naufragé..., nombreux sont les manipulateurs et gigantesque est la farce. C'est ce que le brave Benjamin Blake, qui n'a rien demandé, découvrira d'une page à l'autre de cette bédé stimulante, intelligente et franchement très belle.

La Presse - 6 février 2000

(...)C'est la preuve que la bande dessinée n'est pas un art mineur, c'est même souvent la porte d'entrée à la littérature. Oui, la bande dessinée intelligente existe, je l'ai lue…

Lubie - Février 2000

Remarquable serait le mot idéal pour décrir le premier Tome du Naufragé de Memoria : Scaphandre 8. Eid nous transporte et nous fait croire à ce monde irréel. Son incroyable talent crève les cases et donne au Naufragé de Memoria un rythme et une qualité visuelle rarement vus dans la BD québécoise réaliste.

Zone - Juin 2000

Captivant, définitivement moderne.

Le Sorteux - février 2000

Sans aucun doute la meilleure bande dessinée de l'histoire du Québec. Une excellente histoire science-fiction appuyée par un dessin puissant, efficace et imaginatif.

CISM 89,3 - février 2000

Le Naufragé de Memoria demeurera, je crois, comme un classique de la BD québécoise.

Noirs dessins - 2000

La couleur est l'élément disjoncteur des ambiances et des univers en cause. L'artiste passe des verts aux teintes orangées, en passant par les bleus, les mauves et, le noir et blanc. Une technique très efficace et sans faille.

Le scénario, aussi passionnant que déconcertant, en collaboration avec Claude Paiement, ouvre les portes toutes grandes de l'imaginaire.

Club Culture - 2000

L'intelligence narrative, la mise en page soignée, les surprises du scénario devraient plaire à ceux qui ne sont pas allergiques au genre. Quant à l'intrigue, difficile d'en parler sans en déflorer les meilleures surprises. Scaphandre 8 n'est pas le scénario halluciné d'un auteur sous acide. À force de les rassembler, le lecteur finira bien par trouver un sens aux pièces du puzzle, exercice plutôt jubilatoire. Et, comme l'avouait un lecteur : « c'est tellement subtil que lorsque tu comprends enfin l'intrigue, tu as l'impression de devenir intelligent », Sentiment trop rare pour bouder ce livre.

813 - décembre 1999